Le déroulement de la formation du permis AM

permis AM

Les déplacements indépendants motorisés réalisés pour se rendre à un lieu particulier ne requièrent pas automatiquement la possession d’un permis à points. Certains véhicules terrestres à moteurs sont accessibles avec un Brevet de Sécurité Routière (BSR), et celui-ci peut être obtenu à l’issue d’une formation. Le BSR devenu le permis AM reste en revanche valide et le programme autorisant la conduite des véhicules inclus dans la catégorie AM est notamment dispensé par les centres d’enseignement de la conduite agréés.

Les prérequis à la formation

Remplacé en janvier 2013, le BSR devenu le permis AM permet de conduire des cyclomoteurs, quadricycles légers et des voiturettes. Ce dernier peut être acquis dès l’âge de 14 ans pour la conduite d’un scooter, et 16 ans pour les personnes souhaitant conduire une voiturette. Le permis AM est obligatoire pour les personnes nées à partir de 1988, et les apprenants devront commencer par suivre une formation théorique proposée par le collège. Les élèves validant l’épreuve recevront l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR1 et ASSR2) ou l’Attestation de Sécurité Routière (ASR) avant de pouvoir participer à la formation au permis AM.

Le BSR devenu le permis AM est destiné au grand public, et l’intervenant pour la sécurité ainsi que la conduite adaptera les contenus de la formation aux options choisis par les participants (motocyclette ou quadricycle).

Un déroulement en plusieurs parties

  • L’échange

La durée de la formation est de 7 heures en se répartissant sur 2 jours, et celle-ci se subdivise en 3 parties (partie théorique, hors circulation et en circulation, sensibilisation) contenant plusieurs séquences. L’enseignant diplômé débutera généralement par un échange de 30 minutes, ce qui lui donnera l’opportunité de connaître les élèves et faciliter les échanges.

  • La formation hors circulation

Cette séquence de 1 heure abouti sur l’acquisition des connaissances, le rôle des équipements et les savoir-faire essentiels pour la conduite. Par exemple, les participants apprendront à entretenir le véhicule et maintenir la sécurité en vérifiant les pièces. Une séquence supplémentaire d’une demi-heure se concentrera ensuite sur le rappel et l’acquisition des règles à connaître avant de procéder à la séquence de formation sur les voies ouvertes de la circulation.

  • Formation à la conduite sur les voies publiques

Avec une durée de 4 heures dédiées à la conduite par élève, le moniteur insistera principalement sur le respect de la règle, la communication et le partage d’information avec les usagers. Le BSR devenu le permis AM impliquera en plus le développement de la conscience de l’élève en l’encourageant à utiliser pleinement ses sens pour s’insérer correctement dans la circulation, ou adapter sa conduite avant de s’arrêter et stationner.

La sensibilisation aux risques

La séquence finale de 1 heure se déroule en présence d’un parent ou du représentant légale de l’élève mineur. Elle peut en outre devenir collective et sera alors organisée dans le cadre de la partie théorique pour sensibiliser les participants sur certains comportements routiers dans ce cas. Plusieurs thématiques seront d’ailleurs abordées au sein du BSR devenu le permis AM en fonction des profils identifiés par l’enseignant. À la fin de la séance, ce dernier délivre à chaque individu ayant suivi la formation une attestation renseignée et signée.

Comment acquérir une meilleure expérience de conduite ?
Pourquoi faire un BTS transport et prestations logistiques ?