A quel âge peut-on passer son permis B ?

Un  permis de conduire est un utile aussi bien dans la vie professionnelle que sociale. Parents et jeunes en ont besoin pour faciliter leur quotidien. Les premiers ne seront plus obligés de conduire les seconds là où ils veulent aller du moment que ceux-ci peuvent conduire. Cependant, l’accès à un permis de conduire n’est pas une mince affaire. Ceux qui souhaitent conduire des voitures classiques doivent disposer d’un permis B. Une législation réglemente sa délivrance et son obtention. L’âge pour passer son permis B fait partie des obligations.

Une nouvelle disposition

Auparavant, l’âge pour passer son permis B est de 18 ans révolus. Selon cette disposition, il est impossible à un  mineur de s’inscrire à une épreuve d’obtention du permis de conduire. À cet effet, un jeune de 17 ans peut participer à des cours de code de la route et y passer l’examen à cet âge. Par la suite, il postulera à un examen de conduite lorsqu’il aura  17 ans et demi. Il ne pourra conduire sans accompagnateur qu’à 18 ans.

Mais depuis juillet 2019, une nouvelle disposition a été mise en vigueur par les autorités françaises. Celle-ci autorise les élèves conducteurs à  passer leur examen de conduite dès l’âge de 17 ans. Il faut cependant remarquer que même s’ils y réussissent, ils doivent attendre leur majorité pour pouvoir conduire seul.

Une conduite accompagnée

Bien avant cette nouvelle loi sur l’âge pour passer son permis B, les jeunes à partir de 15 ans peuvent s’inscrire dans une auto-école. Ces derniers favorisent cette option pour un apprentissage anticipé afin de pouvoir conduire une voiture en étant toujours accompagnée. Ils ne disposent pas aussitôt d’un permis de conduire. Cependant, ils accroîtront leur expérience et maîtrise de la conduite. Pour autant, ils auront toutes les chances de réussir à l’examen pratique au moment venu.

Les étapes à suivre

Outre l’âge pour passer son permis B, il existe quelques étapes à suivre pour d’obtention de ce document.  Tout d’abord, il faut constituer un dossier avant de le déposer. D’autres formalités auprès de la préfecture sont à prévoir. Pour faciliter les démarches, il suffit de s’inscrire au niveau d’une auto-école.

Par la suite, il faut bien assimiler les cours de code de la route dispensés par les professionnels en la matière. En dernier lieu, il faut s’inscrire à des cours de conduite avec un moniteur confirmé. La réussite de ces étapes est nécessaire pour décrocher son permis B.

Comment s’entraîner pour passer le permis B ?
C’est quoi le principe du permis accéléré ?